LE PEUPLE N'ZIMA KOTOKO VOUS SOUHAITE AKWABA / WELCOME TO NZIMA KOTOKO.ORG
CHOISIR UNE LANGUE: ENGLISH | N'ZIMA
L'Abissa, fête de réjouissance et de critique sociale | La royaut des N'Zima Kotoko de Cte d'Ivoire | Le Site Officiel

06-11-2013: L'Abissa, fête de réjouissance et de critique sociale

L'Abissa, fête de réjouissance et de critique sociale
"Abissa ou Biza" qui signifie en langue N'Zima "Questionner" est une fête célébrée chaque année à la fin du mois d'octobre et au début du mois de novembre.

Reflétant la notion de démocratie dans toute sa plénitude, l'Abissa chez les N'zima permet la levée de toutes les barrières sociales.

Fête de retrouvailles qui réunit pendant deux semaines, toutes les filles et tous les fils N'zima autour de leur chef et du tam-tam parleur appelé « EDO-N GBOLE », pour faire le bilan annuel de leur Communauté, l'Abissa est aussi l'occasion des confessions pour tous ceux qui ont commis des actions blâmables et regrettables. 

Chez les N'zima regroupés au sein de sept familles à savoir les (N'Vavilé, les Allonhoba, les Ezohilé, les Azanhoulé, les Mafoué, les N'Djuaffou, et les Adahoulin), l'Abissa est aussi l'occasion de faire des souhaits pour obtenir des dirigeants que sont le Chef et ses Notables l'équilibre social, de demander des comptes à ces Dirigeants.

L'on demande la santé, la prospérité pour toute la communauté, pour l'année à venir. On fait des souhaits pour l'équilibre social, l'harmonie au sein du peuple N'Zima.

Pendant deux semaines, l'Abissa se tient...

La première silencieuse hormis le premier jour, le tambour sacré est envoyé à la clairière en fin de l'après-midi, dans une ambiance dansante. Tout le reste de la semaine est consacré aux préparatifs de la fête.

La seconde semaine, se caractérise par le déroulement de l'Abissa sur la place publique au quartier France de Grand-Bassam. Au cours de cette semaine, l'Abissa se résume par des déguisements, la mise en exergue des symboles de chacune de sept ( 7) familles, des processions, la ronde tout autour de l'estrade des instruments de musique, la danse face aux tribunes des spectateurs et autorités, l'observation des messages verbaux et l'écoute attentive des chants critiques. Chaque jour est consacré à une composante de la population N'Zima.

Par exemple, le Mardi, est celui où le Roi, accompagné des notables et chefs des villages viennent prendre part à la fête, la première fois. Ils y reviennent le samedi et le dimanche.

En faisant allusion au mythe d'origine, la tradition orale rapproche le mot ''ABISSA'' de ''BUSSA'' qui veut dire épier.

En effet, toute la communauté doit observer attentivement et secrètement les événements de l'année en cours. Cette autre définition entre dans la vie quotidienne du peuple.

Il est question de recenser tous les aspects positifs ou négatifs, matériels ou spirituels de tous les sept clans ou de toutes les sept familles au cours de l'année. Ces faits seront dévoilés par les membres du tribunal public lors de l'ABISSA.



  LE MOT DU ROI
  ESPACE MEMBRE
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Nouvel utilisateur? | Mot de passe perdu
  COMMUNIQUES
  VIDEO A LA UNE